L’immobilier en toute sérénité

Les sociétés civiles de placement immobilier donnent accès à un immobilier porteur et difficilement abordable. Les SCPI permettent de diversifier votre patrimoine sans contrainte de gestion et de percevoir des revenus fonciers complémentaires trimestriellement.

Objectifs

main-objectifs

• Diversification du patrimoine

• Revenus complémentaires

• Capacité d'emprunt

Fonctionnement

L’investissement se traduit par l’acquisition de parts de SCPI. En contrepartie, vous bénéficiez de revenus fonciers, pour les SCPI de rendement, ainsi que d’un avantage fiscal, pour les SCPI fiscales.

Avantages
Mutualisation des risques
Sérénité (gestion)
Rendement
Déduction des intérêts d’emprunt
Diversification patrimoniale
Modalités de souscription
Minimum de souscription : 5 000 €
Frais de souscription
Sortie
Vente des parts
Valorisation des parts à long terme

Fiscalité

Revenus fonciers

Les revenus des parts de SCPI sont imposés à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des revenus fonciers.

Régime micro-foncier Régime réel
Recettes locatives inférieures à 15 000 € Recettes locatives supérieures à 15 000 €
Abattement pour charges de 30% Déduction des charges réelles dont les intérêts d’emprunt

Le régime réel s’applique de droit, ainsi les intérêts d’emprunt sont déductibles des revenus fonciers (SCPI + autres biens). L’option pour le régime micro-foncier est possible si les conditions sont respectées et si le souscripteur détient un autre immeuble en direct et loué nu.

Les revenus fonciers supportent également les prélèvements sociaux (17.2 %).

Plus-values immobilières

Les plus-values sont soumises au taux forfaitaire de 19% et aux prélèvements sociaux de 17.2%, après abattements progressifs pour durée de détention.

Ainsi, la plus-value immobilière est exonérée : au bout de 22 ans de détention pour l'impôt sur le revenu (IR) et de 30 ans pour les prélèvements sociaux (PS).

Taux d’abattement applicable chaque année
Durée de détention IR PS
Moins de 6 ans 0% 0%
De la 6e à la 21e année 6% 1,65%
22e année révolue 4% 1,60%
Au-delà de la 22e année   9%

Contactez-nous

Contact
FacebookTwitterGoogle+LinkedInViadeoEmail